Projet Furalor, un bois composite local et plus performant

En partenariat avec le LERMAB et le CRITT Bois, la société de fabrication de machines pour l’industrie du bois Métallerie du Sud Lorrain (MSL) a participé au projet Furalor. Ce dernier vise à valider la faisabilité de la production d’un bois composite de haute durabilité à partir de bois de hêtre local, essence jusqu’alors délaissée. Ouvrant des marchés de substitution aux bois exotiques, ce bois composite nouvelle génération pourrait trouver des applications dans le secteur de la construction notamment.

Plus d’infos à retrouver en cliquant ici.

 

La Soirée de Gala le 6 décembre au Palais du Gouvernement à Nancy

La conférence sera suivie d’un cocktail dînatoire qui réunira les intervenants et les participants de la conférence scientifique avec la filière forêt et les partenaires. Ne laissez pas passer cette occasion de rencontrer les acteurs de la chimie du bois dans un cadre exceptionnel !

Inscrivez-vous

 

La Finlande, figure d’exemple en matière de fonds publics pour la chimie du bois

Les pouvoirs publics finlandais ont investi 2,1 milliards d’euros dans le cadre de sa stratégie bioéconomie de 2014. Un véritable tremplin pour le « pays aux milles lacs » dont la bioéconomie repose déjà pour moitié sur la forêt.

Article lu dans Formule Verte à consulter ici.

 

 

Rencontre filière forêt – Tout ce que vous voulez savoir sur la chimie du bois

Au sein de la conférence internationale scientifique Woodchem, une soirée consacrée aux enjeux forestiers dans la chimie verte. La chimie du bois offre une nouvelle alternative aux produits d’origine pétro-sourcés dans des secteurs aussi variés que le bâtiment, la santé, l’agroalimentaire ou les transports. Elle offre ainsi de nouveaux débouchés à forte valeur ajoutée à la filière forêt – bois.

Lire plus

Soprema lance son bitume vert !

Substituer 65% du pétrole par des matières biosourcées dans le secteur de la construction, voilà l’objectif fixé par le spécialiste des solutions d’étanchéité Soprema. Défi relevé après 6 années de travaux menés à travers son projet de recherche Mutatio. Le groupe alsacien commercialise depuis 2017 son bitume vert réalisé à base de dérivés de résine de pin et d’huile végétale.

Article à retrouver sur batijournal.com : lire l’article complet.

Le bois, tout en beauté

Sébastien Duprat de Paule, directeur Innovation et membre du Comité Exécutif de SEPPIC, filiale d’Air Liquide spécialisée dans les ingrédients innovants pour la cosmétique, Sébastien Duprat de Paule présentera en décembre les potentiels insoupçonnés qu’offre le bois pour le secteur de la beauté. En particulier, l’hémicellulose qui contient une large variété de sucres complexes est une source d’avenir sur ce marché porteur.

Pour aller plus loin : cliquer ici.

 

 

Des couches pour bébé et serviettes hygiéniques faites à partir de biomatériaux

 Le groupe papetier suédois Stora Enso travaille sur une nouvelle valorisation du bois : l’utilisation de la pâte à papier pour la conception des produits d’hygiène absorbants tels que les couches pour bébé ou les serviettes hygiéniques, lorsqu’elle est proposée dans une qualité dite « fluff ».

Retrouvez l’article sur le site de Chimie Pharma Hebdo

Covestro : de la paille de bois pour des matériaux isolants

Le fournisseur de matériaux polymères de haute technologie allemand Covestro est parvenu à la production d’aniline biosourcé en laboratoire, issu de la conversion du sucre provenant de paille de bois, notamment. Habituellement dérivée du benzène d’origine fossile, cette molécule est utilisée dans la fabrication de matériaux trouvant des applications en isolation de bâtiments.

Article lu sur FormuleVerte.com : retrouvez l’article complet ici.

Pe@rl : des écorces pour piéger les métaux lourds

PearL a élaboré un matériau qui capte les métaux lourds dans l’eau. Fabriqué à partir d’écorces de pin broyées et activées par un procédé de chimie verte puis insérées dans un non-tissé en fibres de lin, Biosorb est écologique et simple à mettre en œuvre.

Lu dans Environnement magazine, retrouvez l’article complet ici.

Des dérivés de bois transformés en complément alimentaire

La jeune entreprise innovante pharmaceutique Harmonic Pharma s’est associée à la filiale française du papetier norvégien Norke Skog pour permettre la valorisation d’une famille de molécules, appelées les lignanes, qui ont pour caractéristique de présenter des propriétés pharmacologiques de type anti-oxydantes et anti-inflammatoires retrouvées dans certains compléments alimentaires.

Lu dans Chimie Pharma Hebdo : retrouvez l’article complet ici.

Bioéconomie Finlandaise, l’avenir est là !

Imaginez des vêtements à base de bois, des matières plastiques dérivées des arbres ou un carburant pour automobiles sécrété par des microbes : tout ceci semble relever de la science-fiction, et pourtant ces technologies sont dès à présent à notre disposition. Il est intéressant de noter que bon nombre de ces innovations ont été développées en Finlande.

Retrouvez la présentation de cette économie sur le site Voici la Finlande.